Criminal Quest – ALMA, Menace 3.0 – Bêta Test

Criminal Quest – ALMA, Menace 3.0 – Bêta Test

Des satellites qui tombent du ciel, un réseau téléphonique inopérant et internet coupé dans de nombreux pays… Depuis 24H un chaos technologique plonge les humains dans la détresse.  

ALMA est une intelligence artificielle créée par Sam BINGE, un célèbre hacker de 18 ans. 
On le croyait caché sur un archipel abandonné mais il vient de périr dans un mystérieux accident au volant de sa voiture autonome. 
Libéré de son créateur, le système ALMA aura créé son propre moyen de communication d’ici 60mn. Les experts sont formels, il arrivera à se dupliquer dans l’intégralité des ordinateurs et smartphones de la planète. 
Pénétrez dans l’antre du hacker pour neutraliser le programme avant que le réseau internet ne soit infecté et qu’ALMA ne contrôle le monde. 
 

 Avis

Accueil
N/A

Pas sur les event

Immersion
4.5/5

Très bonne dans l’univers de l’informatique et du jeu

Difficulté : expert

Temps
Perdu

Note : 16/20

 Poterie

Quand les créateurs d’escape games appellent à l’aide pour tester leur nouveau scénar, les potes d’échappement ne peuvent rien faire d’autre que de les secourir… On est comme ça nous, on a le cœur sur la main (enfin.. le cerveau sur la main)… 
 
Bref, c’est ainsi que nous nous sommes retrouvé à tester le prochain escape game de Criminal Quest : ALMA.
 
Avant de poursuivre, je tiens à préciser qu’entre le moment où ces lignes sont écrites et la sortie officielle du jeu, il y aura surement des changements : aménagement de la difficulté, options graphiques et plein d’autres choses que les organisateurs peuvent modifier suite à nos retours.

De plus, nous étions 10 à tester cet EG, issus de différents milieux (comprendre que nous ne nous connaissions pas tous), on ne joue donc pas avec des inconnus comme on joue avec ses propres amis. Cela rajoute du challenge, mais rajoute également un handicap sur la communication. La salle est assez vaste pour tous nous accueillir, cependant, cela devient vite un grand capharnaüm.
 
L’univers est très geek, les énigmes sont non seulement complexes mais aussi variées. Au final, il n’y a pas tant d’énigmes que ça, mais elles sont suffisamment difficiles individuellement associés au va-et-vient des joueurs qu’elles prennent un temps considérable à être résolues.
 
La réalisation est travaillée et soignée, et il en manque très peu pour que cet escape soit prêt à être investi par d’autres joueurs. Par contre, en l’état, attendez vous à un sacré challenge cérébral.
 
En tout cas je remercie les organisateurs, et nos co-équipiers du moment pour cet escape, même si nous avons perdus, nous avons passé un bon moment.
 
J’ai aimé :
– la déco geek et l’ambiance très informatisé
– la difficulté : cela fait du bien de se triturer le cerveau de temps en temps
 
J’ai moins aimé :
– le nombre de joueurs – 10 est sincèrement trop
– trop linéaire dans la seconde partie du jeu

 Licence

 Région

 Meeplerie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *