Maze Corporation – La Morgue

Maze Corporation – La morgue

                                                                                                                                                                                               Par L’Orga, le 25.06.2018     

De mystérieuses disparitions ont lieu dans les rues de New York. Vous êtes une équipe du FBI sur les traces d’un dangereux psychopathe qui pourrait être à l’origine de ces disparitions inexpliquées. Dans vos recherches, un de vos indics vous a parlé d’une morgue située en plein centre de la ville et dans laquelle il se passerait des choses étranges liées à ces disparitions. 

Bizarrement, toutes vos demandes de perquisitions à l’intérieur de cette morgue vous ont été refusées. Vous décidez donc d’y faire un tour sans aucune autorisation et de ramener une preuve de l’identité du psychopathe. Êtes-vous prêt à accepter l’impensable ?!

Faux bandits infiltrés

À force de me transformer en tout et n’importe quoi… j’ai parfois l’impression d’être Gigi… Alors je sais que cela trahi mon grand âge, mais Gigi était la première des Magical Girls issues de la tv japonaise. Je ne vais pas vous narrer ici son histoire mais cette fois, c’est en personnel du FBI que nous nous changeons pour aller enquêter sur d’étranges cadavres. Qu’ont ils d’étranges puisqu’ils sont morts me direz vous ? Et bien leur mort. Une fois définie la cause, l’enquête est laissée à l’abandon et c’est un ordre du grand chef du FBI !

Nous continuons donc notre escapade chez Maze Corporation qui cette fois nous présente un scénario d’enquête au sein même d’une morgue… c’est joyeux !
L’accueil est identique à la salle précédente, spacieux et souriant. Les costumes du FBI sont de sortie pour la mise en scène d’introduction, on nous épargne les règles désormais classiques de sécurité et nous sommes lâchés dans la fameuse morgue.

Fresh Blood Inside

Une fois encore nous remarquons que le décor est soigné, à coté des tiroirs ou reposent les défunts, la table d’autopsie loin d’être vierge d’utilisations… ça met dans l’ambiance direct. Quelques bocaux remplis de formol et d’organes continuent d’agrémenter avec goût la scène. Mais ce n’est qu’un premier pas vers une histoire des plus sordides – vous vous en doutez quand même… et vous vous doutez également que je ne spoilerai rien 😁

Les énigmes commencent et la fouille « au corps » également. Rien ne nous est épargné… la position du cadavre qui nous force presque à nous allonger dessus pour y découvrir ses secrets cachés, le sang à profusion, le slime qui laisse cette impression d’avoir plongé nos doigts dans des viscères… bref… la totale porte au dégoût. 

L’ensemble est fluide en tout cas pour le groupe expérimenté que nous sommes et c’est sans grande difficulté que nous avancerons dans les énigmes. Le petit plus est que la plupart ont un lien avec le sujet ambiant.

Mais tout ceci n’était qu’un préambule à une suite scénaristique des plus surprenantes. 

Facile ? Bons ? Immersif ?

Nous continuons d’évoluer dans le décor jusqu’à un virement/choix scénaristique des plus inhabituels. Ceci étant, on se laisse embarquer dans la suite de l’aventure avec un certain (dé)plaisir. C’est encore une fouille particulièrement vicieuse qui va nous bloquer quelques minutes. La suite se déroulera sans trop de surprise, ni de problème. Vers la fin, afin de faire monter le stress, l’ambiance des couleurs/musique change drastiquement et, malgré cela, nous sortirons avec la résolution évidente de l’intrigue globale.

Si je devais chipoter, je dirai que les corps pourrait être un tout petit peu plus réalistes, mais je peux comprendre que ce n’est pas simple à réaliser.

Au final, je salue en premier point la réalisation sans erreur de cet EG. Le niveau des énigmes est accessible à tout type de joueur. Un point de fouille bloquera les moins rigoureux, mais en général c’est un sang faute pour cet EG.

J’ai aimé :

– une fois encore, une bonne réalisation et une ambiance bien posée

– une chute scénaristique assez surprenante… l’EG ne s’arrête pas forcement à la sortie

J’ai moins aimé :

– des corps un peu trop plastiques

Accueil : 5/5 –

Immersion : 5/5 – 

Difficulté : intermédiaire – juste à cause d’une fouille un peu viscieuse

Note Globale : 17/20

Temps : 49’12 »

Retrouvez les disponibilités de cette salle en live 

Thème

Style

Univers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *