La 5e oeuvre

L’une des œuvres majeures de Rembrandt, perdue depuis des années serait en fait dans le repaire d’un trafiquant. Vs cinq sens sont bien aiguisés ? Ils vous seront nécessaires pour retrouver le fameux tableau.

Un arrière goût de vacances

Cela fait du bien, après presque 3 mois depuis la reprise, de se replonger dans les souvenirs des vacances. La plage, le soleil… et les escape games. Il manquait donc à ma liste le 13e et dernier de notre saga de cet été. Il s’agit de Sens issue, situé au Vieux-Boucau-Les-Bains dans les Landes.

C’est dans un quartier résidentiel que nous trouvons notre escape game. Pour une fois, j’avoue que je respire un peu de ne pas m’enfermer encore dans un hangar ou un conteneur. Cette fois, c’est donc une partie de maison qui a été sacrifiée au nom de Saint escape game.

L’idée fait un peu peur car elle peut être un échec ou un succès. Tout dépend si nous avons affaire à un groupe de personnes profitant de la vague escape game pour surfer dessus ou à de fidèles concepteurs dont c’est la passion. L’avenir – et la fin de cet article – nous dira donc de quel côté penche la balance.

L’accueil se fait par un « vraiment » jeune homme agréable et souriant. Il nous explique donc les bases de l’escape game. Son côté très jeune et candide dans sa présentation est frais ! C’est un peu comme une innocence sur la machine à fric qu’est devenu ce loisir… mais passons. La vidéo d’introduction se veut volontairement kitschissime. Elle donne une bonne première impression sur l’humour des concepteurs.

À la vue de tous

C’est donc dans un bric-à-brac de collectionneur d’œuvres que nous nous retrouvons. Il y en a partout allant des revues spécialisées sur la peintures à des cartons non encore ouverts contenant sûrement des sculptures fragiles. Dans tout ce bordel, nous arrivons quand même à nous déplacer sans trop se marcher dessus, mais nous n’étions que 4. J’émets quelques réserves sur un groupe de 5 personnes pour se mouvoir dans cet espace.

Les premiers indices se trouvent et se débloquent assez facilement amenant tour à tour à des énigmes sur les 5 sens. Nous ne divulgâchons rien ici, c’est clairement indiqué dans le pitch et le nom de la licence ! Et c’est – non sans une pointe d’originalité – que certains sens sont titillés.

La fouille et la logique sont également mises à l’épreuve tout comme un bon escape game sait le faire. Mais le plus surprenant reste que dans un espace aussi petit, les différentes énigmes et cachettes nous monopolisent pas mal de temps, et ce, sans que les épreuves soit toutes séquentielles.

Nous sortons donc de cette brocante ambulante avec notre Saint Graal et avec les félicitations de la brigade d’avoir pu récupérer la toile volée.

Toucher les étoiles

En sortant nous entreprenons de présenter un peu plus le blog, cherchant à connaître un peu plus nos interlocuteurs. Nous apprenons les motivations se cachant derrière une mère et son fils pour sacrifier une partie de leur maison afin d’y monter un escape game.

Nous sommes surpris d’avoir pu constater avec quelle maturité la conception et la réalisation ont eu lieu. Nous nous attendions peut-être à un escape game sans saveur et nous avons goûté un vrai plaisir de jeu. Certaines licences, même sur Paris, devraient prendre modèle.

Au final, un escape game surprenant avec pas mal de trouvailles sympathiques sur un thème peu encore abordé des sens. Même si parfois un peu brouillon dans l’aménagement et surchargé dans le décor.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *