La demeure

Des portes qui grincent, des esprits à affronter… Paul errerait encore dans les murs de cette ancienne masure. Elle devient ainsi invivable et invendable. Notre équipe est donc appelée à la rescousse afin de remédier à ce « léger » problème.

La planète des singes

Pendant notre séjour à Orléans, nous avons cherché à avoir notre petite dose de frayeur. C’est donc chez Esc’Ape (notez le jeu de mot subtil) que nous nous sommes rendu pour cela.

Nous découvrons donc les locaux de l’enseigne avec comme voisinage un centre aéré débordant d’énergie. Cette énergie s’entend d’ailleurs dans l’enceinte des murs d’Esc’Ape. Fort heureusement, nous l’apprendrons plus tard, ce n’est pas le cas dans les salles de l’escape game.

Nous avons eu affaire avec un game master tout à fait aimable et souriant, se pliant en 4 pour les joueurs franchissant ses portes… et quelle porte d’ailleurs ! Celle de notre séance nous tend les bras et est juste magnifique ! Je vous laisse apprécier la mise en bouche avant même d’entrer dans le jeu.

Shaka Ponk

L’intérieur ne fait pas non plus mentir cette porte. L’endroit semble abandonné depuis des années et est usé jusque là moelle. Il ne manquera que quelques toiles d’araignée pour rendre l’atmosphère totalement crédible et étouffante.

Si la pièce semblait totalement abandonnée, il faut se rendre à l’évidence que ce n’était pas le cas. Quelqu’un – ou plutôt quelque chose – habite toujours les lieux. C’est à nous que revient la mission de le/la chasser. Vous vous doutez bien, à ce moment de la lecture de l’article, que cet esprit ne va pas se laisser faire…

Ce qui devait arriver arriva, et même si nous sommes difficilement impressionnables, il en reste néanmoins que ces petits moments de sursauts en rajoutent clairement à l’immersion du joueur. Les énigmes sont toutes intuitives et se résolvent facilement tout en occupant les 4 joueurs que nous sommes. Et pourtant l’esprit facétieux, pour nous ralentir, a même réussi à provoquer un petit couac technique ; mais c’était sans compter la réactivité de notre game master qui va vite résoudre le soucis. C’est donc avec aisance et un grand plaisir que nous renverrons l’esprit malin d’où il vient et rendrons la demeure à ses propriétaires.

Singeries

Être blogueurs d’escape games nous apporte aussi le plaisir parfois de voir l’envers du décor. Ce fut le cas ici, où notre game master nous a gentiment montré comment il nous voyait et comment il manipulait les différents éléments du jeu.

Il n’y a pas à dire, toute cette machinerie est impressionnante ainsi que le nombre de pièces de rechange également pour notre plaisir de jeu. Bref, merci encore à lui de nous avoir montré tout ça.

Au final, un escape game bien agencé avec de bonnes idées et une bonne réalisation. L’immersion et la qualité des énigmes ne sont pas en reste non plus. C’est donc un scénario que je ne peux que conseiller à tous les amateurs du genre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *