Le Testament

Enquêteurs reconnus et chevronnés, vous êtes mandatés par les héritiers de Stanislas Morton afin de récupérer son testament dans sa demeure. Il semble que tout ne se passera pas comme prévu.

Tout de noir vêtue

Nous abordons donc notre 3e et dernier escape game chez Tête Chercheuse à Lacanau. Après le très sympathique Pixel et le non moins bon O’rage, c’est au tour du testament d’être testé. Il est bon de rappeler que cette salle est déconseillée aux moins de 14 ans et cela me semble assez étrange… pour le moment.

Cécile – est-il besoin de préciser que c’est notre game master ? – est donc vêtue de noir pour la circonstance. Au passage nous découvrons un 3e sas d’accueil ce qui rend encore plus impressionnant l’espace disponible dans ces locaux. Bref, Cécile entre dans son 3e personnage et nous entrons dans son histoire. Je ne vais pas vous faire le speech, il suffit de lire le résumé en haut de cet article.

Une fois l’idée de base bien comprise par notre équipe, nous nous mettons en quête du fameux testament. Nous entrons donc dans la salle qui devait être jadis le bureau du vieux Morton. Ce qui impressionne directement, c’dst que la décoration reflète bien sa personnalité. Énormément de babioles, plus ou moins connues, ramenés de bien nombreux pays (un peu à la façon de Madonna avec ses enfants…).

Libérée, délivrée !

Il est là, devant nous, nous narguant. Protégé par sa vitrine de verre qu’il nous est fortement déconseillé (pour ne pas dire interdit) de briser par la force : le testament nous toise sous une douce lumière, n’attendant qu’une chose : qu’on vienne le chercher. C’est à ce moment là que mon 6e sens s’éveille et me dit que tout cela est trop simple…

Nous avançons donc relativement rapidement parmi les énigmes de ce bureau à la décoration propre et très soignée. L’attention portée aux détails est frappante et l’immersion d’autant plus réussie. Nous passerons par tout type d’épreuves, principalement sur la nature des voyage du défunt, mais le testament ne résistera pas longtemps loin de nous. Nous nous rendrons vite compte que l’atteindre n’était qu’une première partie de ce qui devenait maintenant notre mission.

Cependant, la suite de la mission ne doit en aucun cas être révélé et je serai bien mal avisé que de vous raconter la suite de cette aventure. Tout ce que je peux vous dire c’est que…

Vers un autre record ?

La suite, donc, est juste un très bon rebondissement. Le scénario est bien ficelé, les énigmes sont passionnantes, logiques et captivantes et bien évidemment : effrayantes (sinon cela ne serait pas déconseillé aux moins de 14 ans) ! Alors vous pouvez vous faire les films que vous voulez sur cette suite, bien évidement, le meilleur moyen sera d’aller vous même découvrir de quoi il en retourne en allant faire cette salle.

Nous, c’est simple, on a adoré. Cette salle file directement dans notre top. Beaucoup de choses modernes, intéressantes et même du jamais vu dans les énigmes jusqu’à présent. On aurait juste aimé en profiter encore un peu quand nous avons effectué notre dernière action ! C’est dire. Malgré un temps plus qu’honorable, nous estimons cette salle difficile et c’est dû à une cohésion d’équipe et beaucoup de chance que nous détenons le record pour le moment.

Il y a vraiment beaucoup de choses à faire en tout cas.

Au final, vous l’aurez compris, c’est un sans faute pour un escape game qui est divertissant par ses énigmes et angoissant par l’histoire qu’il raconte. C’est donc avec l’envie de vous faire découvrir Tête Chercheuse à Lacanau que nous quittons Cécile. Nous sommes ravis d’avoir pu trouver complètement par hasard cette licence qui aura agrémenté agréablement notre week-end canaulais (merci au flyer de Tête Chercheuse déposé à Too Late Bayonne).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *