Les cachots du chevalier noir

Le chevalier noir va mettre une heure pour faire sa ronde. C’est le temps que vous avez pour vous échapper de son cachot.

Quelque chose de nouveau

Je n’ai aucune idée dans quoi je me lance, mais j’ai entendu parler de jeu, d’escape game. Nous serions enfermés, pendant un heure, avec différentes épreuves pour nous en sortir. Ça a l’air marrant.

Je déniche un groupe de Potes pour aller tester ça, chez Happy Hour. Je réserve, et nous y voilà.

Nous arrivons timidement sur les lieux, des étoiles plein les yeux en attendant qu’on nous dise quoi faire. Les explications sont claires et détaillées, le pitch l’est tout autant. On se déguise et on se fait enfermer de notre propre volonté.

Quelque chose d’inoubliable

Alors, c’est  évident que j’écris ces lignes quelques mois après avoir joué cette salle, mais comme toute première fois, elle reste inoubliable. Un mélange de rêve enfin exaucé à titre personnel et de communion avec mes amis.
Bon, il ne faut pas se mentir, le sujet n’est qu’un prétexte à différentes épreuves associant agilité et logique. Assez peu de fouille dans cette salle et beaucoup d’observation sont nécessaires pour en venir à bout.

Petit clin d’œil néanmoins à ce qui se cache derrière la porte de cette geôle… mais ça, je vous laisserai le plaisir de le découvrir par vous-même.

Les décors – si on fait abstraction des épreuves qui n’ont rien à faire dans une vraie prison – sont de vraies fausses pierres apparentes et cela rajoute du cachet au jeu.

Quelque chose à refaire

Au final, un très bon jeu pour apprendre les basiques du jeu. Un équilibre parfait entre les phases d’un escape game : bref, en sortant j’en voulais encore… l’avenir me confirme que j’ai été exaucé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *