The Shogun’s Shadow

Un sombre assassin erre dans les rue de Kamakura. Vous devez entrer dans la maison du Shogun afin d’y trouver une preuve de sa culpabilité. Toranaga, le Shogun n’attend plus que vous.

Frappons à la porte du Shogun

En route pour notre 3e et dernière histoire chez Mystique Room. Une fois encore, notre nouvel game master est super sympa. Elle nous parle de l’implantation à l’Antichambre de cette salle à Paris. Nous avons pas mal discuté à la sortie avec nos différents game masters. Nous remercions chaleureusement l’équipe de Mystique Room qui est souriante et agréable.

L’entrée de cet escape game est juste magnifique et complètement réaliste. Nous sommes restés assez ébahis de la qualité des décors – une fois encore. Contrairement à précédemment, il y a pas mal de cadenas à ouvrir et la fouille reste assez omniprésente et primordiale.

Quelques énigmes originales

Malheureusement, il y a eu lors de cette expérience un petit souci de rangement de la pièce. Également, nous avons rencontré un souci technique qui nous a permis d’accéder prématurément à la salle suivante.

Néanmoins, les énigmes sont en accord avec le thème de l’escape game (à savoir l’Asie… au cas où vous l’aviez pas remarqué…). L’utilisation de baguettes, de jeu de poulies, de trappes au sol : donc pas mal d’épreuves d’agilité… Et côté immersion, il n’y a rien à rajouter.

Nous sommes sortis assez rapidement de cette salle mais nous nous souviendrons surtout des décors.

La licence Mystique Room est associée sur Paris à l’Antichambre et vous devriez être capable de faire cet escape game dans les mois à venir.

Le résultat

Il obtient donc la 5e place de notre classement hongrois sur 14 escape game.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *