Stockholm

La suédoise Julia – comme son prénom l’indique clairement – a disparu. C’est l’une des cheerleaders les plus célèbres du moment. Hâtez-vous car il est temps que la police enquête sur cette série de disparitions dont elle est la dernière recrue.

Un voyage inattendu

Pour rappel, nous sortons à peine de la salle Alice – avec deux « L », parce que sinon ça devient dégueulasse – avec un nouveau record. Du coup, nous pouvons prendre le temps cette fois de parler avec les gérants de l’enseigne autour d’un verre ; en même temps on a trente minutes à tuer. Une fois encore, les projets passés et à venir sont au cœur des échanges et j’avoue dresser l’oreille pour essayer d’en savoir plus sur la sortie pas si lointaine de « Blue ».

L’heure est maintenant venue d’embarquer pour Stockholm afin d’embrasser notre carrière de fins limiers suédois. Pendant que nous nous amusions tranquillement à chercher le chat d’Alice, un « Serial Killer » (… un quoi ?!) perpètre un nouvel enlèvement en vu d’assouvir sa passion : tuer des gens ! Il est donc de notre devoir d’empêcher ça.

Les deux tours

Nous allons donc sur les lieux de l’enlèvement à la recherche d’indices. Le début est très atypique en nous faisant commencer dans une rue reconstituée de toute pièce. C’est un fort risque pris car cela peut s’avérer complètement raté et sortir le joueur de son immersion. Que nenni ici, c’est fort heureusement magnifiquement réalisé, Det är som att vara där [DeepL est ton ami].

Il nous arrive de perdre un peu le fil de l’enquête que nous sommes en train de réaliser, les énigmes étant plus axées sur le côté ludique et avec un fort potentiel de dérision. Puis, on avance dans l’histoire, le ton s’assombrit et la réalisation devient plus sobre, plus glauque. Les réalisateurs n’ont pas eu tort, ça fonctionne du tonnerre (normal en pays nordique).

Le retour du roi

La fin se dessine avec un climax imprévisible. Et c’est enjoués et satisfaits que nous franchissons la porte de sortie, le coupable identifié et serré. Nous sommes ravis de cette expérience chez Escape Game Bastille qui montre leurs capacités à ne pas traiter le sujets de façon conventionnelle et c’est une belle réussite, on se croirait… là-bas.

Au final, une enquête qui peut paraître banale et qui se veut complètement inattendue. Des énigmes ludiques saupoudrées d’une réalisation minutieuse deviennent la recette de cet escape game particulièrement réussi. Escape Game Bastille se place comme une licence incontournable de la place grenobloise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *