Le bar

Un réveil difficile dans l’arrière boutique d’un bar, il nous reste une heure à peine avant que le propriétaire n’arrive sur les lieux. La dernière chose qu’il souhaite y voir : ceux qui ont un peu trop profité de l’ambiance.

Russian Qualidad

Venue en ligne directe depuis la Russie, la licence Clue&Co nous propose deux scenarii.

L’accueil à l’anti-café est identique à notre première visite, spacieux, agréable et même si notre game master était un peu en retard par rapport à son groupe précédant, nous avons pu discuter tranquillement comme dans un café. Cependant, le retard se cumulant, notre hôte oublie de nous prévenir. Sans incidence heureusement sur notre planning.

Nous avons donc le pitch qui nous est présenté et l’on ressent comme une légère similitude de thème avec la Very Bad Night de chez One Hour (bon d’accord, c’est presque un copycat… mais je ne cherche pas lequel a été la poule et lequel a été l’œuf).

Équipés, nous entrons donc dans un débarras, et l’aventure commence.

Scénario en série

Avant de me lancer dans l’article, je voudrai faire part d’une trouvaille sur le net : ce scénario est « à vendre » pour ceux qui veulent l’importer dans leur pays. Il en était de même pour La Crypte. Cela joue à mes yeux sur la qualité d’un escape game : un projet monté par des passionnés vs un format pré-établit en kit.

Alors autant La Crypte a un certain sens autour du thème central, autant je trouve que c’est un peu plus n’importe quoi sur le bar, l’alcool n’excusant pas tout. Je m’explique : on a l’impression que l’ensemble des énigmes se déroule sans forcément un but ou un intérêt, les thèmes abordés sont l’alimentation ou l’alcool et cela colle bien mais rien ne nous invite à l’épreuve suivante… pas de vraie histoire à raconter ou à reconstruire.

Bar-à-cuda !

Ce n’est donc qu’une succession d’énigmes qui nous attend. L’ensemble des énigmes est donc facile, avec un gros doute sur l’intérêt d’une opération arithmétique de cette ampleur dans un escape game mais passons. Pour le reste cela reste correct malgré l’absence de fil conducteur.

Côté décors, c’est très sympa et bien réalisé, chaque pièce a son identité et l’on sait pertinemment où l’on est a chaque fois. Cependant, les pièces manquent de cohérence entre elles.

Au final, nous sortirons de cette salle sans trop comprendre ce qu’on vient de faire et, en fait, je pense qu’il manque à cet escape game une âme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *