Le cheval du Joker

Le joker recherche sa reine et compte sur vous pour la retrouver.

Un lac de sérénité

Nous profitons du déménagement de notre société et du cadeau fait d’une demi-journée de travail pour faire un petit escape game entre collègues. Cette fois nous jetons notre dévolu sur 60′ Escape même si, après le délicat Les infiltrés, nous décidons de laisser une deuxième chance à la licence.

Un océan de couleur

Nous serons donc coincés à sept dans une salle blindées de quatre couleurs : vert, rouge, bleu et jaune. Clairement un parti pris, cependant, au fur et à mesure des énigmes, il devient difficile de savoir ce qui est du décors et ce qui appartient au jeu.

Quand on rentre il y a beaucoup de jeux divers et variés et cela sera le fil conducteur de l’escape game. Beaucoup de jeux sous forme d’épreuves d’agilité, d’énigmes et de logique toutes plus variées et originales les unes que les autres. On y perd cependant le pitch et la raison de base de notre venue ici.

Cependant, pendant nos discussions entre nous, notre game master interviendra tout le temps soit pour nous vanner, soit pour nous aider (plus rarement). Il crée ainsi une pollution sonore nous empêchant de discuter entre nous. En plus de cela, il sera assez directif sur l’ordre dans lequel faire les ateliers et ne nous laissant aucun libre arbitre sinon qu’exécuter ce qu’il nous demande de faire.

Du coup, quel plaisir de jeu entre une voix autoritaire qui te dis ce qu’il faut faire et ce même personnage qui se fout de toi à longueur de temps. J’ai du mal à la concevoir le but en fait.

Une mer de calme

C’est bien ce qu’il va nous falloir pour ne pas exploser en sortant.

Au final, le game master et licence à éviter sauf si l’on souhaite se faire insulter pendant une heure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *