La Cabane

Un scénario classique de film d’horreur : une panne d’essence, une cabane, la nuit tombe… Bref que le cauchemar commence… Sauf que cette fois, c’est un escape game !

Perdus en Seine-et-Marne

Toujours un plaisir de partir à l’aventure tester une nouvelle licence d’escape game… Un souci cependant, le destin a voulu que l’on n’atteigne jamais notre destination suite à une panne d’essence. Personne ne blâmera Kikouala d’avoir oublié de faire le plein… quoique…

Nous errons donc à pieds comme des âmes en peine dans le fin fond du 77, bidons d’essence à remplir à la main. Au détour d’un fourré, notre regard tombe avec plaisir sur ce qui semble être une cabane. Ni une, ni deux, nous fonçons rejoindre le bâtiment dans l’espoir d’y trouver un téléphone, ou mieux, de l’essence. En s’approchant, la cabane semble abandonnée, et l’accueil… des plus étranges, voire… glacial et glaçant !

Tout d’abord, fait suffisamment rare pour être souligné : on commence l’escape game dans un sas extérieur, ce qui en rajoute un peu à l’ambiance « abandonnés dans la nature ». Une fois dans la cabane, l’ambiance change assez radicalement… mais ça, je vous laisserai le découvrir par vous-même.

Qui a frappé ?

L’ambiance, et donc l’immersion, est crédible et impressionnante. Cependant, j’avoue que dans le concept, j’aurai même préféré qu’ils aillent un peu plus loin car elle mériterait d’être exploitée encore plus. On est ici sur un escape game assez mécanique malgré la présence de quelques cadenas, l’ensemble se fait principalement par contacts.

En partant sur une bonne idée et une réalisation impeccable, on trouve un grand plaisir à évoluer dans cet environnement. Les énigmes sont nombreuses et variées et surtout dans la thématique du jeu. La fouille est présente et parfois très vicieuse.

Esprit es-tu là ?

Au final, on se laisse embarquer dans cette histoire, mais en sortant, on se dit que ça aurait pu être mieux finalisé… Peut-être suis-je devenu trop tatillon ou exigeant ? En tout cas, je vous laisserai seul juge de mon argumentation, si un jour, d’aventure, vous vous perdez vous aussi dans ces bois…

En tout cas, le scénario n’est pas sans rappeler « La cabane abandonnée » chez Exit (le jeu de société), en y ajoutant une dimension plus… spirituelle :).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *