Les maîtres du temps

Le problèmes pour les grands méchants, c’est qu’il y a toujours un moyen de les combattre. Nous sommes donc projetés une heure dans le futur afin d’arrêter le mage noir. Néanmoins, il faudra trouver un moyen de revenir dans notre époque… Sinon les conséquences pourraient être… irréversibles.

Retour vers le futur

Parmi toutes les licences que j’ai eu l’occasion d’essayer dans Paris, 60′ Escape n’est pas la première à laquelle j’aurai pensé, pour y retourner… et encore moins pour faire un bêta-test. Mais passons sur le passé et tournons nous vers le futur… Futur donc, que l’on ne va pas tarder à connaître vu que l’on va être projeté une heure dans notre futur pour arrêter le Mage Noir.

Alors… je vous vois venir d’ici, on va pas rentrer dans les méandres du cortex spatio-temporel et des anachronismes relatifs à ce genre d’expérience… Tout cela parce que l’histoire ici n’a aucun intérêt… On ne croise jamais le Mage Noir. On n’a pas la moindre idée des tours qu’il prépare et donc de la raison pour laquelle on sauve des gens. Tout ce que l’on sait, c’est qu’on est projetés dans le futur et qu’on doit trouver un moyen de retourner dans le passé. Une fois ce constat fait, rentrons dans le décor.

Du coup, le présent

Il y a une grosse différence entre les salles, certaines sont d’une très bonne manufacture et une réussite graphique, d’autres sont beaucoup plus proches de la cuisine d’une entreprise… Personnellement, j’ai réussi à faire abstraction de ce détail, mais quand on y regarde de plus près, le delta est assez flagrant entre les zones travaillées et les zones non-touchées.

Parlons maintenant des énigmes. Une fois encore, elles sont variées, nombreuses et intéressantes. La différence avec les autres salles, c’est qu’elles sont accessibles au commun des mortels, pour peu qu’on ait quand même fait quelques escape game quand même. Quelques-unes d’entre elles sont assez inhabituelles et pour la plupart assez ludiques (pas forcement des casse-têtes, mais vraiment des énigmes d’observation). J’ajouterai quelques mentions spéciales sur la présence de mécanismes bien trouvés et bien placés, pas trop, juste ce qu’il faut pour rendre le jeu agréable tout le long de la partie.

Retour vers le passé

Le mastering écrit, cette fois, est agréable et nous concernant est toujours arrivé à des moments où l’on bloquait… pas grand chose à dire la-dessus. L’accueil a été bon et le retour sur bêta-test semble avoir été écouté. Certaines énigmes nécessitent d’être encore peaufinées et, selon le game master, seront modifiées. S’il réussi à faire tout ce qu’il a prévu par la suite, cela promet un chouette escape.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *