L’aventure fantastique

Il s’agit d’un parcours héroïc-fantasy avec des salles, des acteurs, des trésors et des énigmes à résoudre. Il y a également des combats à réaliser, des épreuves physiques et de logiques dans des décors dignes d’un château médiéval.

Chaussette !!!

Il est des événements qui – sur le papier – s’imposent comme des incontournables ! L’aventure fantastique en fait partie : une organisation du tonnerre, une aventure prometteuse, pas mal d’acteurs et des déguisements (pour les joueurs aussi). Un côté rôle-play qui peut être sympa, une quête, une taverne, des trolls ! Bref, il ne manque plus que « chaussette » ! (Le barbare prend un niveau).

Nous nous sommes donc préparés consciencieusement : L’Orga sera Chaman, Fragui Archer, Taz Escrimeur, Le Roux Mage et Lilimo Voleuse. Les déguisements sont prêts, nous traversons notre dangereuse faune parisienne à la rencontre de la brèche qui va nous envoyer dans le multivers tant attendu…

Nous attendons donc devant les caves Saint-Sabin quelques instants car nous étions en avance… On en profite donc pour rentrer dans nos personnages. Nous apercevons au loin un groupe armé jusqu’aux dents sortant du multivers prendre une pause de vainqueur et nous avons hâte de leur ressembler.

Personne n’est jamais sorti de ce donjon…

Un des organisateurs passe nous voir pour nous apprendre qu’il y a un peu de retard, et nous demande de patienter quelques instants (autour de 15 minutes) : Soit… nous attendons donc. Après ce quart d’heure… hum… vingtaine de minutes à attendre, nous entrons donc dans le saint des saints et ça c’est bien ! Accueillis par une sirène (hein ??) et un ange (what the !!!!) qui discutent avec nous de tout et surtout pour ne rien dire. Sont-ce volontairement des propos énigmatiques ? En tout cas avec la sirène, il y a un sacré flottement.

En fait, c’était le temps que le bar se libère pour qu’on puisse s’y rendre. Très bien, le bar est à nous. La chose qui nous paraît la plus étrange c’est qu’en dehors du rôle-play de la barmaid, elle est réellement et bien torchée (enfin tout du moins très contente d’être là…). L’amorce de notre quête est donc faite mais auparavant, une petite introduction au crochetage s’impose. Nous avons donc une formation accélérée sur le sujet.

Notre voleuse s’escrime à réussir ce tour de passe-passe et nous partons avec un kit de crochetage sans oublier de récupérer quelques pièces qui traînaient par là. Sur le chemin vers le multiverse nous rencontrons un brave homme qui nous explique les règles de cet univers. Puis nous allons ensuite au vestiaire déposer nos derniers attributs du monde réel et nous sommes fin prêts pour l’aventure !

Malheureusement pour nous, notre rencart avec le portail doit encore se faire attendre un peu, nous remontons donc à la taverne et discutons avec un personnage qui nous fait différents jeux… en vrai… c’était des énigmes stupides ayant pour but de nous faire encore patienter… C’est donc après plus d’une heure de préparation que nous entrons enfin dans l’univers.

… faut dire que personne n’y est jamais entré

Petit aparté : nous avions donc rendez-vous à 14 h 00 et sommes rentrés à 15 h 30 tassé… nous avons jusque là : appris le crochetage, fait quelques défis sans intérêt (et récupéré de l’or ainsi que des faux indices), rencontré une barmaid défoncée, et failli se faire griller la priorité par d’autres joueurs sans scrupules… C’est pas que c’était long… mais ça commençait à le devenir….

Au sein de l’univers, le cadre est superbe, des caves voûtées, un décorum bien Héroic-Fantasy. Chaque pièce est composée d’énigmes, d’acteurs, de choses à faire et à ne pas faire… et nous ne pouvons y rester que 10 min. Certains choix doivent être faits et nous les faisons.

Les lieux passent assez rapidement, les acteurs sont très prenants et chronophages, ils parlent beaucoup et avec tout le monde, c’est pas tout ça, c’est pas qu’on veut pas faire dans l’humanitaire, mais on a une quête à remplir et des objets à trouver nous ! Les salles se suivent donc avec quelques combats, quelques récompenses… puis l’objet de quête arrive… on se fait monstrueusement latter devant… Sans avoir plus de temps que ça pour résoudre l’énigme finale, on se fait sortir de la pièce.

Quelle aventure…

La pièce finale est sans grand intérêt (ou du moins du même acabit que le reste), on se fait une nouvelle fois jeter dehors, on nous prend nos armes et contenu de nos sacs qu’on avait amassé jusque là, et on nous propose une photo finale, dans la rue… Tout comme ceux qu’on avait vu quelques heures avant.

Oh mais attend… euh… ils avaient leurs armes, l’argent… tout ce qu’ils avaient amassé dans l’aventure…

Ah mais j’y suis… ils rattrapaient leur retard ! et nous avons donc été l’un des groupes sacrifiés pour le bon déroulement des autres ? Super…. c’est appréciable ! et apprécié.

Nous avons donc payé 45 euros par personne pour 2 heures « d’aventures » (sans compter l’investissement perso dans les costumes). Nous sommes restés dans le multivers 45 minutes montre en main, tout autour n’était que poudre aux yeux et façon d’attendre…

Loin d’être l’aventure fantastique qu’elle promettait d’être, c’est cher, décevant… malgré la quantité d’énergie énorme dépensée par des bénévoles.

Expérience TRÈS décevante nous concernant. J’espère que les autres groupes auront un meilleur ressenti. Il y a du potentiel là-dedans, mais actuellement, tel que c’est fait, c’est gravement cher pour ce que c’est.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *