Le bunker

Durant la guerre froide, vous avez une heure pour désamorcer le lancement des missiles qui risquent d’anéantir la planète.

Le troisième acte

Même si j’estime que la licence possède des escape games assez anciens de type 1.0, je n’ai pas été déçu de La banque ni du Laboratoire zombie. Nous avons donc eu l’occasion d’aller faire la troisième et dernière salle de l’enseigne parisienne.

L’accueil est maintenant rôdé et les explications claires et précises. Toujours le même schéma sympathique d’explication qui reste original. Notre mission est également clairement expliquée.

Le troisième larron

Cette fois, nous abordons cet escape game à trois, ce qui change par rapport à nos expériences précédentes. Et nous serons bien assez de trois pour résoudre et fouiller l’ensemble des éléments de ce bunker. La réalisation bénéficie des sous-sols parisien et donc la pierre apparente joue en faveur de ce jeu.

Les énigmes seront en lien avec l’ambiance générale du jeu, mais sont surtout faisables en parallèle. Ce qui impliquera chacun d’entre nous aux différentes actions durant le jeu. Cependant, le fait d’avoir beaucoup de choses à faire en même temps rendra difficile l’association des idées du jeu.

Au final

C’est en moins de cinquante minutes que nous trouverons les codes et que nous empêcherons la fin de l’humanité. L’escape game est dynamique et bien réalisé, c’est tout ce que nous pouvons attendre de ce genre de jeu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *