Objectif Mars

Dans l’espace, vous êtes condamnés à une fin certaine. Le vaisseau va s’auto-détruire et avec vous à l’intérieur. Une seule possibilité, désamorcer le système : il ne reste plus qu’une heure.

Made in passion

Fort de notre viol cérébral lors d’Enterré vivant et après avoir perdu à très peu sur Docteur Qui ?, il faut avouer qu’on était un peu revanchard sur le 3e et dernier scénario de Destination Danger (en attendant l’ouverture des autres).

Après une présentation toujours aussi complète et survoltée de Fred, une brève présentation des cadenas et leurs mécanismes… on entre enfin dans le vif du sujet : la navette spatiale !

Made for passionnated

Une chose est sûre, c’est qu’en arrivant, on commence à avoir une peur panique en voyant le nombre de cadenas accrochés partout et même dans des endroits improbables. Il faut une bonne dose de sang froid et de méthode pour appréhender l’entrée et même tout le long de l’escape game.

La suite se déroule relativement facilement avec quelques indices, les énigmes se suivent et ne ressemblent pas. Ce qui fait la force de cet escape game, c’est que cela ne s’arrête jamais (ou alors après une heure passé dedans)… On trouve, sort, crache du code non stop tout le long.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *