Alcatraz

« Connue comme la prison la plus sécurisée au monde, où les criminels les plus dangereux ont été emprisonnés et d’où officiellement personne ne s’est échappé, c’est là votre défi. Vous serez enfermés dans une prison parfaitement recréée. Après avoir résolu des tâches logiques et des énigmes, vous pourrez quitter la prison par une sortie secrète. »

Sur les bancs de l’école

Nous posons cette fois nos valises chez Best Escape. L’enseigne créée il y a quelques mois est gérée par un passionné d’escape games cherchant à faire découvrir à d’autres joueurs sa passion. On retrouve, dès l’accueil, une ambiance très proche de celle des pays de l’est avec des murs assez fragiles qui dénotent assez des enseignes qu’on a eu l’occasion de visiter en Belgique depuis deux jours.

Le gérant nous accueille simplement et nous prenons le temps de discuter avec lui sur la genèse de son projet et son actualité. Nous avons affaire ici à des escape games totalement fait maison pour des joueurs de niveau assez débutant en ce qui concerne Alcatraz. Nous nous laissons donc enfermer afin de découvrir ce que l’enseigne a dans le ventre.

Un flou artistique

De façon assez classique, nous commençons en cellule avec comme objectif d’en sortir. Mais c’est dès à présent que tout va se gâter. Tout au long du jeu, nous allons avoir l’impression que les énigmes ont été montées à l’envers ou alors sans trop de sens par rapport à la narration. Par exemple, nous pouvons observer, depuis la fenêtre de la prison, une superbe vue sur Alcatraz… Alors que nous sommes sensés être enfermés dedans.

Nous allons avancer d’incohérences scénaristiques en énigmes parfois mal pensées. Le système d’aide dans le jeu est même plutôt source de confusion. Ce qui est, durant tout le temps de jeu, assez déroutant. Même les efforts techniques semblent désuets tellement aujourd’hui il est plus fréquent de trouver mieux. Du coup l’ensemble en devient poussif et il nous a été difficile de trouver du plaisir à jouer.

Prochaine aventure : Fuir ou ne pas fuir, telle est la question ?!

Dans l’incompréhension totale

Au final, le constat semble un petit peu dur sur ce jeu, mais il est bien réel. Il est difficile de se projeter dans l’histoire ou même dans les énigmes tant c’est parfois contre-intuitif.