Inferno

Bienvenue dans la caserne de pompiers de Oudeland. Avec 800 interventions incendies par an, nous sommes très occupés dans le quartier. C’est pourquoi nous cherchons de nouvelles recrues. Pouvez-vous nous aider ?

👩🚒 Sauver ou périr 🚒

Nous déposons notre carrosse à la nuit tombée dans une rue paisible de la petite ville de Katwijk. Le quartier résidentiel est très calme, avec seulement de grandes maisons à l’ambiance familiale, nous nous imaginons presque sur Privet Drive l’espace d’un instant.

Alors que nous errons à la recherche d’une devanture d’enseigne, nous entendons quelqu’un nous appeler depuis une maison un peu en retrait de la rue : « Vous cherchez l’escape game ? C’est ici. »

C’est à l’étage de celle-ci que nous nous installons afin de proposer notre candidature pour intégrer la caserne. « Une journée dans la peau d’un héros », voilà qui donne envie de s’enrôler.

Notre hôte est accueillant et bienveillant, il passe brièvement les consignes règlementaires. Puis il nous explique qu’il a besoin de renfort car l’ensemble des pompiers est en intervention et il nous faudra intervenir en cas de nouvel appel au 18.

🎵 Au feu les pompiers 🔥

Une fois notre groupe divisé (on ne mélange pas les torchons et les serviettes), il nous faut revêtir nos tenues de soldats du feu. Alerte, un départ d’incendie est signalé dans le troquet accolé à la caserne. Le gérant est coincé à l’intérieur et nous ne pourrons pas y pénétrer par l’entrée habituelle, car les flammes la dévorent déjà.

Ainsi, nous devrons intervenir depuis l’arrière du local ; plus précisément trouver un passage entre le bistrot et la caserne. On se faufile, on montre les muscles et on travaille en équipe pour enfin arriver dans le bar à proprement parler, pour le moment épargné par les flammes.

Ici, nous mettons un peu de temps à comprendre les énigmes qui nous sont proposées. Elles ont l’avantage d’être réalisables indépendamment les unes des autres, mais nous manquons de logique car elles nous semblent un peu déconnectées de notre aventure. Sommes-nous fatigués de notre journée ou est-ce dû à la pression de l’incendie qui gagne du terrain… En tout cas, après quelques blocages, nous parvenons à avancer.

🔥 Le feu ça brûle, et l’eau ça mouille 🎵

La conclusion se rapproche et l’ambiance se fait plus pesante… Nous devons sauver le gérant du bar qui est coincé dans la pièce où le feu fait rage. Cette fois la tension nous transcende et nous fonçons à toute allure pour pouvoir lui porter secours.

Seule la dernière énigme nous donne du fil à retordre d’autant que le temps nous est compté. On s’y reprend à trois fois mais on finit par éteindre le feu, délivrant le brave homme, et notre équipe par la même occasion. Un final digne de ce nom !

À noter qu’il existe une version Kids, avec des énigmes plus simples et une ambiance moins stressante, merci pour eux ☺.

Le débriefing est un excellent moment d’échange avec notre game master, qui parle de sa salle avec passion puisqu’il l’a entièrement conçue et réalisée. Il n’est pas nécessaire de décortiquer les moments qui nous ont freinés, mais nous lui expliquons notre ressenti sur cette partie spécifique qui était un peu déconnectée de la réalité du scénario, pourtant très cohérent dans tout le reste de la salle.

Prochain Voyage : Rendez-vous dans la capitale auto-proclamée de Noël

Au final, un escape game difficile à planifier car la salle est ouverte uniquement les soirs et week-end puisque Tim est avant tout instituteur. Nous sommes ravis d’avoir pu lui trouver une place, et d’avoir découvert cette belle salle sur un thème original et très amusant.