Le shérif de Youth Haven

En pleine transaction dans une affaire de drogue, vous voilà arrêtés par un shérif local dans un bled miteux : Youth Haven. Le marshal doit arriver dans l’heure, à peine le temps nécessaire pour vous libérer, n’est-ce pas ?

L’arrivée à Metz

Nous commençons donc notre rallye escape game à Metz chez L’échappatoire avec leur seule et unique salle – pour le moment : le shérif de Youth Haven. Nous trouvons à l’accueil directement les gérants de l’enseigne avec qui nous discutons légèrement sur la genèse du projet.

L’accueil est spacieux, mais le plus impressionnant est la place disponible pour la création. C’est un véritable hangar vide qui s’étale devant nos yeux ébahis et rêveurs, laissant entrevoir une possibilité infinie à la création. Il n’y a pas à dire, ces deux là vont s’amuser à créer des escapes.

Mais l’heure n’est plus à la contemplation, il nous faut maintenant rendre des comptes à la juridiction locale et entrer en prison sans passer par la case départ.

Le transfert vers Youth Haven

Du côté des décors, la réalisation est soignée. Nous sommes dans un univers crédible et l’on se laisse gentiment embarquer dans l’histoire qui nous est narrée. Le point fort de l’histoire réside dans le mastering et l’acting de notre game master. Nous évoluons dans l’histoire tout en sentant l’omniprésence du shérif, prêt à bondir sur nous à la moindre de nos tentatives d’évasion.

Le laisser agir ou le maîtriser peut-être parfois lourd de conséquences. Il y a donc toute une panoplie de scénarios possibles qui rend l’escape game amusant et adapté. Les énigmes se succèdent facilement, étant toutes assez logiques et intuitives, néanmoins, nous restons sur notre faim quant à l’intégration dans le jeu.

Nous serons finalement rassasiés par un final des plus originaux qui, lui, collera parfaitement à l’ambiance donnée par les créateurs. Nous échapperons donc à notre jugement assez aisément malgré tous les obstacles mis sur notre route.

Attendus pour Moscou

Il y a aura cependant un léger écart entre l’idée de base et le scénario proposé qui allie une sémantique très far west et une réalisation beaucoup plus contemporaine ce qui peut étonner les joueurs.

Nous prenons quelques instant pour discuter et nous poser alors qu’une nouvelle fois, nous sommes attendus pour sauver le monde. Une chose est sûre, c’est qu’au vu des thèmes à venir de l’échappatoire, nous reviendrons dans la région !

Au final, en dehors de ce léger anachronisme, c’est une bonne salle, très classique mais avec de bonnes idées, qui, j’espère ne sont qu’un pas dans l’étape de la créativité. Tout ceci augure de très bonnes salles à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *