Atlantide

Le mythe de la cité de l’Atlantide va enfin révéler ses secrets ! Malheureusement, elle a été construite dans un volcan qui vient d’entrer en éruption. Il doit rester à peine 60 minutes avant que la cité ne soit à nouveau perdue à tout jamais… Vous aurez peut-être le temps de l’explorer ?

Rendez-vous en terre inconnue

Parmi les nouvelles licences qui émergent ces derniers mois, Majestic est l’une d’elle. Ouvert courant 2017, elle propose actuellement son premier scénario : Atlantide. Son second ouvrira début février 2018 : Le Titanic.

Pour votre information, si je ne me trompe pas, le responsable de cette salle est l’ancien joueur et webmaster de Escape Game Paris qui s’est donc mis à concevoir son propre escape game en plein milieu de Paris.

Revenons donc à nos moutons. Nous arrivons en avance (quatre sur cinq d’entre nous) et profitons tranquillement d’une boisson et de pop-corn. Vu que la licence se veut proche d’une vision cinématographique, je trouve l’idée originale (le pop-corn hein) et en adéquation avec le thème. D’ailleurs, la décoration de l’accueil est parfaitement dans le thème et très agréable.

Cependant, nous sommes un peu laissés entre nous en attendant que notre groupe soit complètement formé, pas d’interaction avec le « personnel » de Majestic… soit !

Les explications scénaristiques sont claires et limpides, on notera également l’absence de l’éternelle rengaine sur l’utilisation de la force (pas celle de Star Wars hein…), la communication, la fouille… etc. bien qu’il y ait un débutant parmi nous. Personnellement, cela m’a fait du bien.

Rendez-vous en pays Atlante

L’escape game en lui même est d’une rare beauté, les décors sont pointus, l’ambiance très bien réalisée. Il manquerait presque le petit sursaut d’humidité pour qu’on s’y crois complètement. Les fumigènes, les sons et la couleur lave sur les murs nous rappellent à tout instant que le volcan va entrer en éruption et le lien entre le scénario et le lieu est juste parfait.

Les énigmes, quant à elles, sont totalement 2.0. Vous n’y trouverez pas de cadenas, mais que du mécanisme, de la lumière et de la manipulation. Ce qui devient le point fort du jeu et sa faiblesse également : les énigmes sont assez peu nombreuses au final mais nécessitent tellement d’essais que chacune d’elle nous fait utiliser pas mal de notre temps.

Et quelque part, elles sont toutes tellement bien faites qu’on aurait presque envie que ça dure encore quelques instants supplémentaires.

Rendez-vous dans les rues de Paris

En sortant, nous avons eu l’occasion d’échanger un peu plus avec notre game master, mais visiblement pas plus intéressé que ça de découvrir les joueurs que nous étions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *