Mission hantée

Par L'Orga

Notre superordinateur Maia vient de créer un nouveau scénario à tendance « frissons ». Votre but est simple et « sans danger » : le tester avant sa commercialisation.

Ma-i-a hi, Ma-i-a hu !

Quelques années (covid compris) après notre premier passage chez One Brain pour faire Le cube, nous y retournons pour leur seconde salle : la mission hantée. On y retrouve notre hall d’accueil atypique, nos game masters en blouse blanche faisant ressentir le côté « expérimentation » des lieux.

Alors, oui, nous sommes restés un peu plus longtemps que prévu dans notre précédente enseigne, néanmoins le gérant de Qwest avait gentillement prévenu de notre retard. Nonobstant, notre game master nous fait clairement sentir notre retard et les conséquences qui en découlent : notre timer à commencé alors que nous n’étions pas arrivé dans l’enseigne ; ambiance…

Malgré tout, le briefing est fait avec les règles de sécurité, bien qu’il n’ait pas pris le temps de tout développer et fort heureusement… une fois encore, l’intelligence artificielle Maia est au cœur de notre problème. Elle a conçu un escape game et souhaite que nous le testions : alors c’est parti !

Un escape game dans un escape game

L’escape game se décompose en deux parties bien distinctes. L’entrée du jeu où l’IA nous propose son briefing, et l’escape game en lui-même. Nous ne sommes pas ici pour simplement tester le jeu, mais surtout pour y trouver ce qu’il est advenu des groupes avant nous. Un genre de Cluedo géant s’offre maintenant à nous.

L’enseigne montre encore une fois sa capacité a créer de magnifiques lieux crédibles et immersifs. Le scénario est clair, limpide et l’évolution dans le jeu est presque trop facile jusqu’à deux erreurs majeures. La première est représentée par des énigmes dont la réalisation est fausse (et je ne blague pas…) ; la seconde, légèrement plus discutable provient du Cluedo en lui même. C’est long, légèrement répétitif et mal intégré à l’histoire.

Quant au mastering – cherchant à nous faire finir dans les temps – il s’empressera de nous assister à la résolution des dernières énigmes. Seulement notre temps global nous ayant été imputé de plus de dix minutes, nous avons eu l’impression qu’on cherchait plus à en finir avec notre session qu’autre chose… alors que nous avons au final terminé en avance. Dommage et un peu préjudiciable sur le ressenti global.

Four Brains

Nous aurons malgré tout le plaisir de croiser le gérant en sortant nous remémorant ainsi notre dernière escape dans l’enseigne. Les photos d’usage enfin finies, nous tentons de ne plus être en retard à notre prochaine et dernière enseigne de ce bien court voyage.

Prochaine aventure : Un appétit insatiable

Au final, bien que nous reconnaissions le tempérament facétieux de l’IA comme fil conducteur de l’enseigne, il est difficile de pardonner des erreurs grossières sur les énigmes ainsi qu’un accueil maladroit. Le Cluedo final peut cependant plaire aux fans du concept.