The Tower of Wollongong

Une gigantesque inondation approche de la ville. Le système d’alarme automatique semble hors d’état, il vous revient donc l’ordre de le déclencher manuellement. Vous avez une heure avant que l’inondation n’atteigne la ville et ne détruise tout sur son passage

Dans la place

Il n’y a pas à dire, tout comme l’année dernière, on se sent bien chez Mystique Room. Même si nous changeons d’endroit et que nous trimbalons nos affaires à chaque fois, l’accueil est agréable et soucieux du bien-être du joueur.

Après notre escale chez les pirates, nous nous engouffrons là où nous avons joué l’année passée, pour y apercevoir une tête familière – une game master de notre précédent voyage. Mais nous ne prenons pas trop le temps de discuter car notre game master actuel nous emmène affronter notre nouveau défi : la tour de Wollongong.

Personne ne sait comment ni pourquoi elle est arrivée la, mais une chose est sûre, c’est qu’il font confiance à notre équipe pour en extraire tous les secrets. Nous entrons dans la salle et le décompte commence donc !

Dans la tour

L’ambiance de la salle joue sur le contraste du noir et du blanc. Sans être exceptionnel, c’est cohérent et pas mal fait et cela rend la fameuse tour incrustée dans le décor. Cette tour donc, c’est juste un gigantesque bloc qui se dresse devant nous. Et maintenant place à sa manipulation.

Bon, on ne va pas se mentir, c’est un jeu digne d’une application sur téléphone / tablette. Nous avons déjà eu l’occasion de disserter sur le sujet et je ne suis pas un fan du concept de payer une session d’escape game pour me retrouver face à quelque chose que je peux retrouver chez moi gratuitement.

Néanmoins, cette boîte rajoute un petit quelque chose de plus qu’on ne trouve pas sur les applications : la coopération. Dans un si petit univers, nous aurons besoin des uns et des autres pas seulement pour discuter et trouver les éléments, mais pour manipuler tout ce qui concerne cette boîte : et c’est très intelligemment fait.

La tour nous révélera donc ses secrets largement dans le temps qui nous était imparti, mais c’est plus par l’habitude des casses-têtes que par simplicité de la tour : car oui c’est vraiment difficile. Il faut avouer qu’une énigme nous a même posé de gros soucis et si nous n’avions pas été aiguillés, nous y serions encore.

Dans la continuité

Au sortir de la tour, nous retrouvons notre ancienne game master que je décide d’aborder cette fois. Tout comme chez MoviEscape, elle se souvenait également de nous. On discute de tout et de rien, puis, comprenant qu’on allait faire Game of Thrones – leur toute dernière salle – elle choisi de nous accompagner et de nous la masteriser.

Au final, cette tour tient les promesses d’un escape game difficile et challengeant. Même si cela ressemble plus à un gros casse-tête sur roulette, c’est plutôt amusant et ingénieux et je ne regrette pas de l’avoir fait. J’irai même plus loin, je conseille vivement cette salle pour le challenge neuronal et la coopération.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *