Les 7 pêchés Capitaux

Une affaire vieille de 10 ans relate l’histoire d’une chapelle et de la mort de plusieurs de ses fidèles en son sein. Depuis peu, une sombre ombre traîne autour de la dite chapelle… Il est temps d’enquêter sur ce qu’il s’est passé à l’époque…

De l’anglais « BonCadenas »…

On profite encore d’une petite virée à Bordeaux pour tester une deuxième licence : GoodLock. Il n’y a actuellement qu’un seul scénario disponible ayant pour thème Les 7 péchés capitaux. Bon, je ne peux pas résister au jeu fatidique du : saurez vous tous les retrouver ? C’est un comme les noms des nains ou des merveilles du monde…  il en manque toujours un.

L’accueil est spacieux et notre future game master est souriante et agréable. Une boisson noUs est offerte mais pour la gourmandise, on attendra plus tard. Elle nous brief simplement et on rentre dans la chapelle : l’aventure commence.

Dans la chapelle, personne ne vous entendra crier !

À peine entrés, nous avons directement vu, quelque part dans les ténèbres, un bol de bonbons, et vu qu’il était 11 h du matin, on en avait bien envie. Nous pouvons donc dire que les fondamentauX sont là.

Dès les premiers instants, nous sommes passés à côté des éléments primordiaux au niveau de la fouille, ce n’est pourtant pas par paresse, mais par manque d’observation. Malgré cela, nous avons commencé à avancer dans l’histoire de l’escape game. De l’aUtre côté de la porte, une silhouette étrange rode tout en rajoutant un élément assez glauque dans l’atmosphère.

Dans l’ensemble, les énigmes sont assez claires et ponctuées de moment de sursaut et l’ambiance reste oppressante tout du long. Nous n’avons pas eu l’orgueil de penseR que nous nous en sortirions facilement, cependant nous avançons assez rapidement.

Le mastering est très présent dans cet escape game. Les manifestations de notre game master sont régulières et efficaces et elle n’est pas avare en directions à prendre pour avancer. Attention, Il faut comprendre que le game master est partie intégrante du scénario. De plus vu l’époque, il aurait été anachronique de mEttre une télé pour afficher les messages.

Le clan des sept !

Au final, nous comprenons totalement les personnes nous ayant conseillés cet escape game, et bien loin de nous mettre en colère, nous les remercions chaleureusement. C’est un escape game équilibré, de bonne difficultés sans être infaisable et l’immersion est bonne : le tout baigné d’énigmes assez riches tout en respectant bien le thème du jeu.

D’ailleurs, j’espère que vous aurez remarqué que moi aussi j’ai joué le jeu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *