Les mystères de Kellar

Quand un grand magicien se prépare à disparaître, il est de son devoir de laisser une descendance à son talent. Pour cela, les élus doivent passer une série de tests que seuls les meilleurs peuvent réussir. C’est à vous de jouer !

Un Grand Magicien

C’est en apothéose que nous achevons la découverte des escapes games de Get Out! Amiens avec Mikaël, notre game master multi-facettes. Après deux escape games, nous finissons sur Les mystères de Kellar, un illustre magicien. Ce dernier cherche donc un héritier pour ses tours et c’est à nous de jouer pour lui prouver notre valeur et résoudre toutes les épreuves qu’il a préparées pour nous.

Tout d’abord nous commencerons par un briefing pas comme les autres et autant dire des plus spectaculaires. Notre Grand Magicien nous prépare à ce qui nous attends, vous verrez comment en y allant ;-). On a rarement eu l’occasion de se frotter aussi près à la magie – dirigée de main de maître par un amateur plus qu’éclairé (comprendre un non-professionnel) et aussi surprenante. Est-ce que c’est le briefing classique de la salle ou bien parce que nous étions blogueur ? En tout cas, si vous allez la bas, que vous êtes en présence d’un véritable fils de Kellar. C’est bluffant et totalement immersif avant même d’entrer dans la salle de l’escape game. Ça promet ; notre curiosité et nos sens sont déjà en éveil.

C’est donc après nous avoir totalement émerveillé, que nous étions fins prêts à entrer dans le Saint du Saint du magicien… C’est avec une certaine hâte que nous avons franchi la porte et commencé la découverte de notre univers pour 75 minutes et nos épreuves.

Un Grand Moment

C’est comme des gosses dans une fête foraine que nous découvrons l’ambiance de cet Escape Game. On en rêvait, Get Out ! l’a fait. Devant nous se trouvent plein d’objets que l’on voit habituellement dans les films ou plateaux télés traitant de la Magie. On n’aurait même pas été surpris de voir Dobby passer nous rendre visite. Des coffres scellés aux cages à lapin, tout y passe. Le plus dur n’est pas tant d’observer ces objets mais de comprendre les liens entre eux, en gros, de comprendre le jeu dans le jeu. Qu’est-ce qui appartient au décors et qu’est-ce qui est là pour l’escape game ? À nous de le découvrir.

Tout autour de nous fait renaître l’enfant qui reste tapis au fond de notre subconscient. Tout est merveilleux, magique et coloré. Mais il ne faut pas se laisser abuser par ce décorum festif et avancer dans les énigmes. Et là les joueurs que nous sommes vont être comblés. Il y a de quoi faire, on fouille (et il y a de quoi), on analyse, on suppute, on relie les éléments, on stocke pour plus tard… Ici, rien ne dénote, on est dans le thème et on y reste tout le long. On pourrait dire que c’est supercalifragilisticexpidélilicieux si on osait.

Un Game Merveilleux

Comme dans les autres salles de la licence, c’est le premier pas qui est difficile. Une fois amorcé, l’escape glisse comme l’eau dans un ruisseau. Avec des trouvailles toujours plus « magiques » les unes que les autres. Je crois que je me rappellerai très longtemps de cette magnifique porte, dont le but est d’une conception effarante qui n’a d’égale que sa difficulté. Quoi qu’il en soit, c’est ludique, poétique et magique du début à la fin. Tout nous fait plaisir dans cet escape game, jusqu’à la méthode pour obtenir des indices particulièrement originale… même si nous n’y avons pas eu recours durant notre session.

Pour résumer, si vous rêvez d’avoir un escape game qui lie aussi bien son thème et ses énigmes et qui vous propose un challenge alors n’hésitez pas, franchissez la porte de Get Out ! Amiens.

Nous sortirons donc victorieux de cette difficile épreuve, le sourire jusqu’aux rouflaquettes et des étoiles plein les yeux. Rarement l’émerveillement d’un escape game nous aura gardé dans le rêve même dans le train du retour sur la capitale.

Un Game Master

C’est donc sur cette liesse générale que nous prenons congé de notre hôte qui a su être bien plus qu’un simple game master en cette journée à Amiens. Merci beaucoup Mikaël pour ces moments que nous garderons tous les quatre en mémoire longtemps.

Au final, avec ce troisième scénario, nous avons eu affaire à un escape game qui se glisse comme une simple évidence dans notre top. Il est intelligent, rustique, ludique et totalement dans le thème proposé tout du long. De plus, le sujet est très peu ou pas exploité ce qui en fait un des plus originaux que nous avons eu l’occasion de faire. Nous ne parlons pas des pseudo-escape game à la Harry Potter qui veulent surfer sur la vague et qui ne traitent que rarement de magie au sens Art. Notre seul regret serait de dire qu’il est trop loin pour que plein de joueurs puissent en profiter.

Sans trop regarder derrière, nous errons donc dans la ville, en constatant que le ciel n’a pas changé depuis ce matin mais que la brocante animée laisse petit à petit place à des rues vides et inanimées. Un autre rendez-vous nous attend ici et il est grand temps de nous y diriger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *