Mission Istanbul

Votre mission, si vous l’acceptez, est de stopper des terroristes possédant une forme d’anthrax. Pour ce faire, destination Istanbul où vous devrez retrouver le dangereux poison, le détruire et vous échapper discrètement. C’est à vous !

Un vol direct

Dernière ligne droite de notre périple à Grenoble pour deux salles auprès de Live Escape. Après avoir été complètement conquis par l’Autre demeure, nous attendons beaucoup des autres salles de l’enseigne. Nous avons déjà pu entr’apercevoir le côté imaginatif de l’enseigne, c’est donc avec confiance que nous repoussons ses portes.

L’accueil est très similaire à celui de la veille, agréable et bienveillant. Le briefing est propre, la mission peut donc commencer aussi peu sereinement que la menace bactériologique qui pèse sur nous le permet.

Directement, un vol

L’entrée dans la salle de jeu me laisse un léger arrière-goût d’inachevé. L’ambiance turque est bien présente, mais les éléments du décors nous renvoient vaguement à la présence d’énigmes pour des énigmes et m’empêchent donc d’entrer pleinement dans le jeu. Les ateliers sont ludiques mais que font-ils là dans l’histoire ? Au fur et à mesure de notre avancée, ce sentiment s’amplifie jusqu’à une certaine exagération.

À côté de cela, la réalisation est impressionnante : les créateurs ont souhaité nous faire vivre une expérience unique et c’est réussi. Un jeu d’attrape-souris particulièrement inventif et original qui nécessite même une condition physique correcte pour en profiter pleinement – et pour la période post-Covid – ce n’est pas forcément simple ;-).

Au-delà de la réalisation, c’est également le rythme donné au jeu qui fait sa force. Des énigmes variées et principalement de l’agilité ponctuent l’expérience tout au long de cet escape game. Mais je ne sais pas pourquoi, je n’ai pas réussi à rentrer dedans. J’ai plus subit le jeu que profité du moment tant ce trop plein d’épreuves semblait inapproprié.

Plus dure sera la chute

Du coup, je ne sais pas si c’est moi le problème ou la construction du jeu en lui-même, donc je resterai aussi neutre que possible. Je pense que l’expérience peut plaire à d’autres qui sont prêts à vivre un moment plus proche de 24 h Chrono qu’un escape game plus traditionnel.

Au final, un jeu que je qualifierai d’original et musclé. Néanmoins, certaines énigmes loin de l’histoire et trop de manipulations font perdre un peu son âme à cet escape game.