La maison du Jarl

Votre Jarl – le chef de votre clan – vous envoie chez son rival afin d’infiltrer sa maison pour récupérer une carte de navigation menant vers de nouvelles terres pour préparer les raids de l’été. Le Jarl ennemi vient de s’absenter, vous n’avez que peu de temps avant son retour.

Perdus en terres viking

C’est un peu perdus en Normandie et ayant quelques heures à tuer que nous nous retrouvons à pousser les portes du Valhöll. En deux mots, il s’agit d’un complexe de loisirs sur le thème viking (qui l’eut cru avec un nom pareil). Les activités étant : boire (étonnant), lancer des haches (oh surprise !), et deux escape games (ça c’est surprenant). On aime et l’immersion est particulièrement bonne.

Arrivés un peu en avance sur notre réservation, nous nous attarderons sur la première activité : la boisson. L’accueil dans les lieux est plutôt festif et animé. Proposant des breuvages à connotations divines, on a le total panel de Freya, Odin,  Thor… et c’est agréablement typé ; pas de milkshake papaye ici ! En fond sonore, le « shtong » sur la cible en bois recevant un coup de hache plus ou moins réussi provenant d’un apprenti guerrier.

Le Jarl ennemi quittant la taverne pour ses affaires personnelles, il est temps de rejoindre notre hôte. C’est en habits locaux que nous sommes guidés en douce vers la maison dudit Jarl où notre mission va se dérouler. Elle consiste à lui dérober une carte. Le briefing est rapide ; comme une hache, le chrono se lance (presque au sens propre) et c’est parti !

Par Odin !

La mise en scène est très fidèle à ce que l’on peut imaginer, c’est bluffant de crédibilité. Nous sommes entourés de bois brut, d’alphabet viking et de signes des divinités locales. Les jeux sont dans le thème et bien intégrés ; ni linéaires ni répétitifs, on a de quoi s’occuper et, à deux, la tâche n’est pas simple, nous en sommes ravis.

Les énigmes, qu’on aurait pu s’attendre à trouver simples chez des barbares Vikings, nous donnent pas mal de fil à retordre. Évidemment, le fait d’être uniquement deux joueurs nous ajoute un challenge, mais après tout, on aime ça. Nous prenons du temps à comprendre l’enchaînement des énigmes, mais une fois cela acquis, l’ensemble devient plus fluide et particulièrement agréable à jouer, avec même quelques surprises.

À travers ce décor rustique se cache un certain talent technologique qui est également surprenant. Du coup, les énigmes sont tour à tour mystérieuses, spirituelles tout en utilisant des vieilles ficelles connues mais bien réadaptées. Je soulignerai cependant l’absence de guidage dans les énigmes, elles nous arrivent toutes en même temps et il est difficile de trier les éléments facilement.

Un p’tit coup d’hydromel

C’est sur le fil de la hache que nous ressortirons avec les plans tant convoités. J’avoue avoir été épuisé par la diversité de ce jeu et pas être encore d’attaque pour le suivant… mais avec une petite gorgée d’hydromel tout redevient possible !

Au final, un escape game surprenant tant il semble rustique et facile au premier abord. Ce sont finalement de beaux challenges à relever, inventifs avec une mise en scène de qualité.