La mine

L’aventure est sur notre chemin, il suffit de tendre sa main. Et en la tendant, quelqu’un a mis dedans le plan pour accéder à la Gold River. Il est maintenant temps de trouver ce que peut cacher cette mine d’or tant convoitée.

Ça nous a miné

Ce n’est pas que je sois un junkie, mais je commençais à compter les jours depuis notre dernier escape game. Que voulez vous, on s’habitue à avoir une certaine régularité dans la fréquentation des enseignes. Et plus spécialement quand ces derniers sont le Gamotel ou des primés aux Escape Game Awards.

Afin de reprendre nos bonnes vieilles habitudes, nous décidons de frapper fort et de faire 3 escape games d’un coup afin d’avoir une dose suffisante pour tenir quelques jours — Bon oui, je parle comme un junkie. C’est donc chez The Exit, une enseigne à Saint-Germain qui avait ouvert entre les deux confinements, que nous jetons notre dévolu.

Nous avons le plaisir d’y retrouver Yohann et Félix (par ordre de préférence 😉). Cela fait déjà 2 ans maintenant que nous les avions retrouvés à Poissy pour découvrir leur Fourgon blindé. Nous découvrons par là même les locaux qui dénotent avec ceux de Poissy par l’absence de l’énorme tag qu’on aime beaucoup « The Exit » qui trône derrière le comptoir.

Après un rapide rappel des règles – non sans humour de la part de notre game master – nous rentrons enfin dans le vif de l’histoire… Que les jeux commencent.

C’est dans les bas-fonds que l’on culmine

Retrouver nos instincts de fouilles, de cohésion, c’est comme le vélo, cela ne s’oublie pas. Malgré un léger manque de place pour circuler, les réflexes reviennent au fur et à mesure que les énigmes disparaissent. L’ensemble est cohérent sur la réalisation et les légers bruits de roches nous rappellent bien où nous sommes et les risques encourus.

Les énigmes se suivent de façon assez intuitives ; certaines étant très basiques, d’autres plutôt modernes. Malgré de gros efforts sur la fluidité des salles, on perd facilement le filon de l’histoire : le lien entre les énigmes et le sujet de la mine.

Cela n’empêche en rien de nous retrouver dans une salle des trésors pleines de richesses bien gardées par de nombreux pièges à déjouer. Le trésor tant convoité nous tombe entre les mains et la fuite reste l’ultime épreuve à résoudre. Alors qu’elle ne devrait être qu’une formalité, un léger illogisme scénaristique nous bloque quelques instants.

C’est ici que tout se termine

Une sortie digne d’un scénario hollywoodien avec les héros bravant le danger afin de faire main basse sur un trésor ancestral. Notre victoire est maintenant sans conteste et saluée par la foule en délire à la sortie de l’escape game.

Au final, il est très difficile de comparer cet escape game à celui des autres de l’enseigne. À mes yeux, il manque le brin de folie des créateurs pour se diriger vers un jeu plus standard. Après, si je devais le comparer aux autres jeux du même sujet, il s’agit probablement de l’un des meilleurs sur le thème. Que ce soit en terme d’énigme, décors ou originalité.

Il nous reste donc plus qu’à nous diriger vers la maison de Choupette que nous allons devoir garder pendant une heure, cette mission ne semble présenter aucun risque… n’est-ce pas ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *