Le studio

Votre maison de disque tente de voler votre album ! Infiltrez le studio pour une session d’enregistrement interdite.

I don’t wanna be a Star

En cette fin de journée, nous arrivons motivés à l’idée de découvrir le tout nouvel univers proposé par Leave In Time. Le pitch est simple, nous avons un morceau à enregistrer et notre manager, ce vilain bougre, a préféré envoyer un autre groupe l’enregistrer dans notre dos. Résultat : nous avons une heure pour que notre son soit en premier dans la boîte, avant l’arrivée des usurpateurs.

Comme à l’accoutumé, qu’il pleuve, vente ou neige, nous attendons à l’extérieur de l’enseigne que notre heure arrive. Une fois la sainte porte ouverte, nous fonçons nous réchauffer à l’intérieur. Ponctualité ou vraie volonté de l’enseigne ? Peu importe, toujours est-il qu’à peine être entrés dans l’enseigne, nous avons, sans attendre, été pris en charge par notre game master.

Il s’avère être notre complice qui nous informe de la situation, et qui sans attendre nous offre l’opportunité de sauver notre morceau. Résultat, nous avons une heure pour enregistrer notre musique, avant l’arrivée des plagieurs éhontés.

La clé des énigmes

Il est nul besoin d’avoir l’oreille musicale, et fort heureusement d’ailleurs, pour apprécier cette salle. En dehors de quelques énigmes assez classiques, l’ensemble est assez original et créatif. Tout en réussissant à rester dans le thème, tout s’enchaînent de manière plutôt fluide.

Nous avons tout de même préféré la seconde partie de notre expérience, que nous avons trouvée plus ludique, plus intuitive et collant plus à la mission expliquée en début de partie. Nous retrouvons enfin un concept que nous aimons particulièrement : le guidage visuelle grâce à un jeu de lumière, ce qui participe à la redécouverte de l’espace.

En parlant d’espace, quelques surprises nous attendent ! Les décors sont beaux, et faits de manière plutôt cohérente avec le thème, fidèles à l’image que l’on peut se faire d’un studio d’enregistrement ! C’est dans l’ensemble particulièrement immersif.

Scénaristiquement, un petit bémol concernant cette notion d’urgence que nous avions pourtant bien sentie en arrivant se perd au fil du jeu, puisqu’à part le chronomètre, rien ne nous rappelle que nous pouvons nous faire voler le fruit de notre travail à tout moment.

Quand la musique est bonne !

Évidemment, notre morceau est sauvé et nous avons enfin pu l’enregistrer dans les temps impartis. Nous allons donc devenir notre propre groupe de stars, reste plus qu’à nous trouver un nom de scène… Wait for it!

Malheureusement, sur un thème aussi fun, est-ce que les potard auraient pu être poussés un peu plus loin ? Il est dommage que notre créativité n’ai pas été plus sollicitée, mais on a eu la chance de faire tout de même notre Star, et c’est ce que nous sommes venus chercher !

Au final, une bonne salle – où nous avons passé un très bon moment – qui tient ses promesses autant en terme de décors qu’en terme de rythme ! On a pour habitude de dire que la musique adoucit les mœurs, et là encore, aucune exception n’est faite, le dicton dit vrai. Prenez une Valda et courrez-y !