Undercover

Neuf salles différentes mettront vos nerfs à rude épreuve. Votre objectif : avoir le meilleur score en franchissant les obstacles les uns après les autres.

Un gramme de logique

Nous terminerons cette fantastique journée par un escape game très axé sur la logique que les gérants ont souhaité que nous fassions : comment refuser ? Le concept de l’escape game est très simple : 9 salles, 9 minutes par salle, une énigme par salle et en cas d’échec, on passe à la suivante. Le score est évalué entre autre en fonction du temps utilisé par salle.

Il va nous être très difficile d’être complètement objectifs sur cette salle. Elle a été très difficile pour nous tout au long de ces 81 minutes à cause de la barrière de la langue. En effet, dès que nous entrons dans une nouvelle salle, les indications sont tour à tour données en néerlandais puis en anglais à l’oral pendant qu’elles nous sont envoyées avec un petit décalage sur une tablette, que nous tentons de lire à haute voix quand l’environnement sonore le permet.

Comme le temps est compté dans chaque salle, il est compliqué de garder son attention sur des consignes orales qui la moitié du temps ne sont pas pour nous, de tenter de lire ce qui est pertinent (et qui s’efface bien vite de la tablette) tout en analysant ce qui nous entoure alors que le temps presse. Bref ce qui aurai été un challenge vraiment très sympa en français devient rapidement pénible et oppressant inutilement.

Une pincée d’Anglais

Alors certaines salles se comprennent d’elles-mêmes sans trop avoir besoin de déduire ce qu’il faut faire. D’autres par contre nécessitent un réel mode d’emploi et cela nous a coûté du temps et de la pollution sonore. Pourtant enthousiastes et émerveillés par le jeu singulier, il faut néanmoins souligner que les contraintes ont fini par nous faire atteindre un palier d’énervement.

Mais revenons aux salles : avec le recul, il faut donc voir chacune des salles comme un mini-escape game de 9 minutes, nécessitant tour à tour une remise en question complète sur les tâches à accomplir. L’énigme, dans chacune des pièces, est bien intégrée au décors et à la courte histoire qu’elle raconte. On saute globalement d’un univers à l’autre comme si l’on passait des vortex spatio-temporels avec une certaine légèreté. Cette partie-là est stimulante et surtout très bien réalisée ; on aime.

Les énigmes sont très variées, mais du coup certains passages peuvent sembler long quand elles n’occupent qu’une partie de l’équipe. D’autres énigmes, principalement auditives, peuvent mettre à mal votre niveau d’anglais (ou de néerlandais si cela est votre choix) puisque tout réside dans la compréhension de ce que vous entendez (avec une volonté de challenger/piéger l’auditeur). Au cumul, entre les salles potentiellement inintelligibles et les salles concernant que la partie la plus agile de l’équipe, il peut y avoir quelques moments de flottement tout au long du jeu.

Une louche de fatigue

Si on enlève ces quelques faiblesses plutôt dues à notre équipe qu’au jeu en lui-même, l’ensemble est intéressant à jouer et permet de voir une grande diversité d’énigmes. La réalisation est très propre et l’énigme principale est bien intégrée au lieu dans lequel nous sommes immergés. Dans l’ensemble, le jeu est surprenant et agréable à jouer, et quelques salles peuvent même générer un effet « waouh » tant les décors sont bien réalisés.

En sortant du jeu, nous aurons le plaisir d’avoir une photo inoubliable avec un lapin crétin géant (aucun rapport avec le jeu en lui-même, mais il nous plaisait). Après quelques échanges avec notre game master de Chernobyl et le gérant des lieux, nous prenons congé pour enfin aller nous coucher avec des étoiles plein les yeux et des souvenirs en pagaille sur cette fantastique première journée belge.

Prochaine aventure : Erzsébet ou un escape game de 6 ans d’âge

Au final, un escape game qui frôle les limites sur le sujet de la jouabilité en langue étrangère. Néanmoins, il faut reconnaitre des décors surprenants et très bien réalisés, des énigmes courtes mais intenses et un rythme soutenu tout au long du jeu. Le mélange donne une petite bombe (d)étonnante dans le style des jeux de pure logique.