Upside Down

Dans un escape game parisien, après une soirée comme les autres, les game masters s’apprêtaient à rentrer chez eux. Néanmoins, le lendemain matin, les lieux sont retrouvés dévastés, comme possédés par une force mystérieuse. Plus une trace des employés. Que s’est-il passé ? L’endroit ne semble pas si inoccupé…

Venez visiter La Pièce

Avant fermeture pour – long – travaux, La Pièce nous propose de venir visiter une dernière fois l’ensemble de ses locaux en une seule expérience : “Upside Down”. Les différents mondes de l’enseigne (i.e Il était une pièce, L’odyssée de la pièce et le grenier de la pièce) sont ouverts et proposent une histoire très proche d’un multivers.

Pour nous accueillir : les Travailleurs des Voyages Anormaux appelée TVA (c’est pas vrai mais je trouvais ça drôle). Notre hôte nous explique que pour une raison inconnue, différents mondes sont en relation et que c’est à nous de résoudre le souci.

Il s’agit donc d’une aventure en monde ouvert où l’on mélange quêtes globales et missions secrètes. Force est de constater que si le nombre de quatorze joueurs me faisait un peu peur au début, repartis en groupe de trois ou quatre, on ne s’est pas croisé tant que ça. C’est bien géré par les game masters.

La dernière Pièce du puzzle

Avoir fait les salles de l’enseigne permet juste de connaître un peu les lieux, mais ne prépare aucunement à la session. Il s’agit d’une histoire totalement créée pour l’occasion. Histoire évidemment téléphonée mais pourquoi pas.

Les acteurs – à ce niveau d’implication, on ne peut plus appeler cela des game masters – sont présents à différents niveaux. Autant le courant et l’envie de jouer sera fort avec certains d’entre eux, autant d’autres sont désagréables et on essaiera d’éviter les échanges avec eux autant que possible.

Finalement, les groupes se font et se défont au gré des recherches et missions globales mais surtout au gré des missions secrètes plus personnelles. Ces dernières vous donneront un rôle unique dans le dénouement final du jeu. Dénouement où tout le monde aura l’occasion de partager son aventure avec les autres – si l’envie leur en prend. Malheureusement, être prolixe devant tant d’inconnus n’est pas donné à tout le monde et on ressortira un peu frustré par une totale absence de communication sur l’histoire d’une partie de notre groupe que nous ne connaissions pas avant d’entrer dans le jeu.

La prochaine Pièce

Tôt ou tard, le glas sonne pour la session et la scène finale s’engage, nécessitant l’implication de tous les acteurs et joueurs lors d’un évènement totalement loufoque à fins multiples – personnalisant ainsi la session de chaque groupe.

L’enseigne ne désirant pas évoquer les autres fins alternatives sinon en nous faisant revenir (ah ah ah !), nous n’en connaîtrons pas le contenu. Néanmoins, le temps nécessaire sera pris pour faire quelques photos finish et nous laisser un dernier souvenir.

Au final, une aventure à mi-chemin entre l’escape game, le théâtre immersif et le livre dont vous êtes le héros. Tout le plaisir du jeu réside en la qualité des acteurs de votre session ainsi que de la capacité d’échange de votre groupe. Un conseil : laissez-vous embarquer dans cette aventure pour en profiter un maximum.