Follow The Light

Vous recevez un coup de fil d’un de vos amis : ce dernier a besoin d’aide pour entrer chez Paul Stones, un inventeur qui semble avoir quelques problèmes. Tout ce que vous savez c’est ce message étrange de Paul : Follow The Light.

Follow The Game Master

En plus d’être un lieu qui regroupe un sacré bon nombre d’escape game et de licences, The Escape Lab’ s’offre également le plaisir de prendre quelques escape game événementiels comme le scénario Follow The Light. Ce dernier est sponsorisé par Philips et l’idée lumineuse qui s’ensuit est donc la promo des lampes HUE : les lumières à variation de couleurs télécommandables.

Je ne vais pas trop revenir sur l’accueil en ces lieux. On est accueillis correctement dans le hall d’attente avec bonbons et boissons à disposition, en attendant l’arrivée de notre game master. De son propre aveu, il travaille habituellement chez Team-time, et est juste à The Escape Lab’ pour la durée de l’event.

Le briefing et les explications sur le jeu dont rapides et clairs. Je dirai presque, un peu trop automatique. Mais bon, c’est un event, c’est gratuit… on va passer outre.

Follow The Logic

Nous avons maintenant 45’ montre en main, ou plutôt au poignet (fournie par notre game master). Cette dernière nous permet de suivre le temps qu’il nous reste et d’avoir les aides de notre game master. Aides qui, à défaut d’arriver à point nommé, arrivent tout le temps en fait… On le comprend vite : on n’a « que » 45’ et qu’il faut absolument qu’on soit sortis avant, quitte à nous aider un peu… beaucoup !

En dehors de ce détail, le décor est crédible tout du long. Dans un si petit espace, il a été remonté un appartement et son passage secret, et même si c’est un peu étriqué par endroit (ce qui n’est pas sans rappeler les appartement parisiens malgré tout) c’est cohérent de bout en bout.

Les énigmes, elles, comme tout évent promotionnel, sont en liens avec le produit concerné : ici les lumières et produits affiliés Philips. Alors oui ça fonctionne correctement, du variateur d’intensité au changement de couleurs en passant par télécommander la radio… mais les énigmes sont incompréhensibles. On ne sais pas clairement qui change quoi, comment et pourquoi.

À travers ces incompréhensions et les aides presque incessantes du game master, on arrive quand même facilement au bout de ces épreuves assez simplement. Au passage, on reconnaît la griffe de Labsterium – une société de fabrication souvent sollicitée pour les décors d’escape game – et c’est un gage de qualité, même s’il n’y a pas énormément de renouveau dans la conception.

Follow The Light

Une fois sortis de l’escape game et rhabillés, nous suivons notre game master dans les méandres de The Escape Lab’ pour y découvrir une salle de démonstration – et de promotion – de la toute puissante Philips Led Hue. Après quelques longues explications et un peu de discussion avec notre game master, nous sortons enfin.

Au final un escape game qui reste ce qu’il est, c’est-à-dire promotionnel. Les énigmes et l’histoire n’ont pas trop de sens ni de lien entre elles, l’idée est principalement de faire joujou avec des interrupteurs pour faire changer des couleurs ou mettre en marche du matériel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *